HISTOIRE DE LA COMMUNE

Origine du nom de la commune

  • Saint-Jean : nom donné à la fontaine et à l’église rappelant l’apôtre Saint-Jean-Baptiste qui baptisa le Christ dans le Jourdain

  • Pierre Fixte : du latin « petra fixa » qui signifie la « pierre fichée » (supposition confortée par la présence de très grosses pierres sur la commune)

Le nom de la commune symbolise à la fois l’eau et la pierre.

Un peu d’histoire…

De par sa proximité avec la commune de Nogent-le-Rotrou et de la vie économique qui en découlait essentiellement, peu de traces d’histoire locale nous sont parvenues.

Un atelier préhistorique a été découvert au début du XXème siècle près de l’ancien moulin de Chéneau, atelier qui daterait de 3 000 à 3 500 ans avant J-C.

A l’instar des autres communes de la région, Saint-Jean-Pierre-Fixte connut une succession d’épidémies et de famines, du XVIème au XVIIIème siècle.

La commune paya un lourd tribut lors des guerres qui sévirent, des premiers siècles jusqu’à la guerre d’Indochine.

Les édifices remarquables

  • La fontaine : cette fontaine est le plus ancien témoignage du passé. Dédiée à Saint-Jean-Baptiste, son eau est supposée guérir de certaines affections.

 

  • L’église : la nef et le chœur de l’église datent du XIème siècle et la tour actuelle de 1622. La sacristie quant à elle a été construite en 1869. Dédiée également à Saint-Jean-Baptiste, dont la statue orne le dessus du porche d’entrée. Son histoire est tout à fait singulière puisque son clocher abrita à partir de 1843 le presbytère, mais aussi la mairie. Les pièces de vie du prêtre se situaient aux 1er et 3ème étages, la mairie occupant le second. Cette cohabitation cessa au début du XXème siècle, le desservant allant loger à Nogent-le-Rotrou. Puis la mairie emménagea dans la maison municipale actuelle en 1956. La tour du clocher fut restaurée en 2009 et décorée de façon à restituer à ce lieu l’atmosphère d’antan.

 

  • Le manoir de Prainville : édifié sur des terres relevant de la châtellenie de Montdoucet, sa façade la plus ancienne date du XVème siècle. Au cours du XVIIème siècle, la façade opposée à la vallée fut reconstruite sous l’impulsion d’une branche de la famille de Boisguyon. Une aile, sur la cour, fut rajoutée par le baron Jean de Souancé.

Bienvenue sur le site officiel de ....
Saint
Jean
Pierre
Fixte